i# sans médiation

Genre et engagement associatif : carrières et pratiques militantes dans six associations françaises et portugaises / Sophie Rétif ; sous la direction de Virginia Ferreira, Erik Neveu . - [S.l.] : [s.n.], 2011 . - 1 vol. (644 p. ) : ill., tabl. ; 30 cm
Thèse soutenue à Rennes 1 sous le sceau de l'Université Européenne de Bretagne

Ecole doctorale : Sciences de l'Homme, des Organisations et de la Société (SHOS)

Bibliographie p.565-592. Notes bibliogr. Annexes




Les activités militantes, comme toutes les activités sociales, sont structurées par les rapports de genre. Les rapports de genre ne sont cependant pas seulement « importés » au sein des organisations militantes : ils sont également produits par celles-ci. Nous nous proposons dans cette thèse d’analyser la structuration genrée des activités militantes dans six associations. Il est procédé pour cela à une double comparaison : il s’agit de comparer trois types d’associations différant du point de vue de leur appréhension du genre ‒ des associations féministes, des mouvements de défense des droits humains et des associations familiales catholiques ‒ en France et au Portugal. Cette thèse met en lumière la grande diversité des processus qui produisent la structuration genrée des activités militantes. Pour comprendre cette structuration genrée, il faut envisager tout à la fois les propriétés des individus, les formes de leur socialisation, les représentations qu’ils ont d’eux-mêmes et des formes d’engagement qui leur conviennent, les dynamiques internes aux organisations, la manière dont elles pensent les rapports de genre… Bien que les associations étudiées diffèrent très largement à de multiples points de vue, et notamment du point de vue de leur appréhension du genre, on peut mettre en évidence des processus transversaux à travers lesquels on peut comprendre la manière dont le genre est produit par cette activité sociale qu’est le militantismeActivism is a social activity that is gendered. Gender is not only “imported” into political organizations: it is also produced within them. In this thesis, I aim to analyze the gendered structuration of activism in six voluntary associations. To conduct this analysis, I proceed through a double comparison: a comparison between three kinds of associations (feminist associations, human rights movements and catholic families associations), and a comparison between two countries, France and Portugal. This comparative analysis shows that the gendered structuration of activism is produced through many processes. In order to understand these processes, one has to take into account the activists’ social characteristics, their socialization, their representations of themselves and of the forms of political participation that “fit” them, the organizations’ internal dynamics and the way in which these organizations conceptualize gender. Although these associations are very different from one another, I shed light on several transversal processes through which we can understand how gender is produced by activism

 

Powered by Koha