˜Les œémotions induites par la musique chez les patients bipolaires euthymiques [Texte imprimé] : hyperréactivité émotionnelle, un endophénotype de la bipolarité / Sabine Choppin ; [sous la dir. de] Gabriel Robert . - [S.l.] : [s.n.], 2013 . - 1 vol. (109-[7] f.) : ill. ; 30 cm
Thèse soutenue à Rennes 1 sous le sceau de l'Université Européenne de Bretagne

Publication autorisée par le jury

Bibliogr. f. 99-107 (124 réf.)




La régulation de l'émotion chez les patients bipolaires est perturbée, surtout pendant les épisodes thymiques. Il a été montré des biais de reconnaissance des émotions sur le visage d'autrui. Peu d'études ont étudié le ressenti émotionnel pendant les phases de rémission, et aucune donnée n'est disponible concernant les émotions complexes. L'étude vise à tester l'hyperréactivité émotionnelle chez les patients bipolaires normothymiques. La population incluse dans l'étude est constituée de 21 patients bipolaires en phase de rémission et de 21 participants contrôles appariés. Tous les participants cotent leur ressenti émotionnel induit par la musique sur des échelles d'évaluation continue. Les quatre émotions ciblées par les extraits sont l'émerveillement, le triomphe, la mélancolie, et la tension. Il n'y a pas de différences significatives entre les deux groupes pour le jugement catégoriel des émotions cibles, ni pour l'intensité du ressenti émotionnel, mais il existe des effets spécifiques concernant les émotions « agitation » et « tristesse » ressenties plus intensément chez les patients bipolaires que chez les contrôles lorsque les stimuli ciblent l'émerveillement.There is a dysregulation of the emotional process in bipolar disorder, most prevalent during depressive and manic states. Biases have been shown in the facial recognition of emotion. Only a few studies examined induced emotions during euthymia, and there is no data concerning complex emotions. The goal of the study is to test the emotional hyperreactivity in bipolar disorder during euthymia, correlated to emotional hyperreactivity in daily life, and to clinical characteristics of bipolar disorder. The participants included in the study are composed of 21 patients with bipolar disorder during euthymia and 21 matched healthy controls. All the participants rated their emotion induced by music on 9 continuous scales. The targeted emotions were wonderful, power, melancholy and tension. The study showed no significant differences between the two groups concerning the categorical judgment and no differences concerning the emotional experience, but specific effects concerning tension and sadness felt with more intensity than healthy controls when stimuli wonderful. We found no correlation between the emotional experience and the clinical characteristics of bipolar disorder, i. e. type of bipolarity and duration of illness.

 

Powered by Koha