Cover image

L'évaluation du travail à l'épreuve du réel : critique des fondements de l'évaluation / Christophe Dejours ; une conférence-débat organisée par le groupe Sciences en questions

PPN : 07640496XMain Author : Dejours, Christophe (1949-....) Secondary author : Groupe Sciences en questions (France) Publication : Versailles : Institut national de la recherche agronomique, DL 2003Description : 1 vol. (82 p.) : couv. ill. ; 19 cmISBN : 978-2-7380-1108-4ISBN : 978-2-7592-2460-9Note : Autres tirages : 2010, 2011, 2013, 2016Belong to the serie : Sciences en questions (Paris)Other edition on other media : L'évaluation du travail à l'épreuve du réelSubject - Topical Name : Emplois -- Évaluation -- France -- Actes de congrès | Travail -- Aspect physiologique -- Actes de congrès | Travail -- Aspect psychologique -- Actes de congrès | Travail -- Mesure -- Actes de congrès | Travailleurs -- Santé mentale -- Actes de congrès | Travail -- Acte de congrès | Travail -- psychologie | Santé au travail -- Acte de congrès | Épuisement professionnel -- Acte de congrès | Work -- Physiological aspects -- Congresses | Work measurment | Job evaluation | Sociologie | Philosophie Document type : Livre
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt normal BU Centre
Retiré
658.312 DEJ (Browse shelf) Retiré 0986829490
Prêt normal BU Centre
BU Centre - Magasins Cotes G
G32890 (Browse shelf) Available 0982147086
Exclu du prêt OSUR
OSUR - Recherche
B14461 (Browse shelf) Not for loan B14461
Total holds: 0

Autres tirages : 2010, 2011, 2013, 2016

le tirage de 2016 mentionne : Editions Quae - c/o Inra

Bibliographie p. 79

Selon l’esprit du temps, tout en ce monde, serait évaluable. Ce qui se dérobe à l’évaluation serait donc suspect de collusion avec la médiocrité ou l’obscurantisme. Le travail n’échappe pas à cette logique et son évaluation objective est à la base des nouvelles méthodes de gestion, de management et d’organisation du travail. Pourtant, l’investigation clinique du travail suggère qu’une part essentielle de l’activité humaine relève de processus qui ne sont pas observables et résistent donc à toute évaluation objective. Source de difficultés qui augmentent la charge de travail, l’évaluation des performances a aussi des effets pervers (sentiments d’injustice ou conduites déloyales entre collègues). Il se pourrait qu’une bonne part de la souffrance et de la pathologie mentale dans le monde du travail soit liée aux nouvelles formes d’évaluation. [source :4e de couv.]

 

Powered by Koha