Cover image

Histoire du corps : le XXe siècle. 3, Les mutations du regard / sous la direction de Alain Corbin, Jean-Jacques Courtine, Georges Vigarello ; avec Stéphane Audoin-Rouzeau, Antoine de Baecque, Annette Becker... [et al.]

PPN : 096284722Main Author : Corbin, Alain (1936-....) Coauthor : Courtine, Jean-Jacques (1946-....) Coauthor : Vigarello, Georges (1941-....) Coauthor : Audoin-Rouzeau, Stéphane (1955-....) Coauthor : Baecque, Antoine de (1962-....) Coauthor : Becker, Annette (1953-....) Publication : Paris : Éd. du Seuil, DL 2006Description : 1 vol. (522 p.-[72] p. de pl.) : ill. en noir et en coul., couv. ill. en coul. ; 26 cmISBN : 978-2-02022454-3ISBN : 2-02-022454-2ISBN : 2-02-022455-0Belong to the serie : L'Univers historiqueSubject - Topical Name : Corps humain -- histoire | Sexualité -- histoire | Corps humain -- 20e siècle | Sociologie du corps -- 20e siècle | Beauté corporelle -- 20e siècle Document type : Livre List(s) this item appears in: BUB Agrégation philosophie 2023
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt normal IUT de Rennes (GEA-CS)
IUT Rennes - Ouvrages
128.6 HIS (Browse shelf) Available 1680113823
Prêt normal Sciences Po Rennes
IEP Rennes - Salle Jane Austen
CD 2 HIS (Browse shelf) Available 0396833500
Total holds: 0

Notes bibliogr. p. 437-490. Index

La 4e de couv. indique : Jamais, avant le XXe siècle, le corps humain n'avait connu de tels bouleversements. Ces profondes transformations, ressenties à même la chair, sont tout autant mutation des regards qu'on a portés sur lui. Le déplacement du rapport entre santé et maladie, corps normal et corps anormal, vie et mort dans une société médicalisée de part en part; le relâchement de disciplines héritées du passé, la légitimité accordée au plaisir en même temps que l'émergence de nouvelles normes et de nouveaux pouvoirs, biologiques et politiques; la recherche du bien-être individuel et l'extrême violence de masse, le contact des peaux dans la vie intime et la saturation de l'espace public par la froideur des simulacres sexuels: tels sont quelques-uns des paradoxes et des contrastes au sein desquels s'est constitué le rapport du sujet contemporain à son corps. Un autre enjeu surgit alors: interroger le corps en ce siècle heureux et tragique n'est-il pas une manière de poser la question de l'humain? A l'heure où prolifèrent les corps virtuels, où s'échangent le sang et les organes, où s'estompe la frontière entre le mécanique et l'organique, où l'on s'approche de la programmation de l'espèce et de la réplication de l'individu, il est plus que jamais nécessaire d'éprouver la limite de l'humain: "Mon corps est-il toujours mon corps? " L'histoire du corps ne fait que commencer.

 

Powered by Koha