Qui a tué à Bentalha ? : chronique d’un massacre annoncé / Nesroulah Yous ; avec la collaboration de Salima Mellah

PPN : 168731975Main Author : Yous, NesroulahSecondary author : Mellah, SalimaSecondary author : Gèze, François (1948-....) Publication : Paris : Cairn, 2013Publication : Paris : La DécouverteISBN : 978-2-70717-276-1ISBN : 978-2-34803-679-8Belong to the serie : Cahiers libresOther edition on other media : Qui a tué à BentalhaSubject - Topical Name : Terrorisme -- Algérie -- 1990-2020 | Violence politique -- Algérie -- 1990-2020 | Massacres -- Algérie | Islam et politique -- Algérie | Politique et gouvernement -- Algérie -- 1992-1999 Subject : Récits personnels Online access : http://passerelle.univ-rennes1.fr/login?url=http://www.cairn.info/qui-a-tue-a-bentalha--9782707133328.htmDocument type : ebook
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
En ligne Bibliothèque numérique
En ligne
965 (Browse shelf) Available 437433-1001
Total holds: 0

Titre provenant de l'écran d'accueil

Le 22 septembre 1997, au début de la nuit, quelque deux cents hommes armés investissent un quartier de Bentalha, une banlieue éloignée d'Alger. Méthodiquement, ils massacrent plus de 400 personnes, hommes, femmes et enfants. Les cris des victimes et les déflagrations de bombes s'entendent à des kilomètres. Les militaires, eux, prennent position à quelques dizaines de mètres de là avec des blindés et des ambulances, sans intervenir et empêchant même les voisins de porter secours. Ce livre est le témoignage poignant d'un homme, Nesroulah Yous, qui a vécu cette nuit cauchemardesque. À travers son récit, apparaît une tout autre version du drame que celle autorisée par le régime algérien. Ce qui semblait être un acte de folie barbare des groupes islamiques se révèle répondre à une autre cohérence : celle de la manipulation directe de la violence islamiste par les services secrets algériens. Et en faisant le récit de la vie quotidienne à Bentalha depuis le coup d'État de 1992, Nesroulah Yous montre comment ce massacre s'inscrit dans une évolution tragiquement logique, largement occultée par les médias algériens et français. Dans une postface, Salima Mellah et François Gèze replacent ce témoignage en perspective. Ils retracent le rôle joué par les groupes islamistes armés dans la « seconde guerre d'Algérie », qui a fait plus de 150 000 morts. Et ils proposent une synthèse à ce jour inédite de l'ensemble des indices qui laissent supposer l'implication des militaires algériens dans bien des massacres et des actions armées attribuées aux islamistes

Accès par internet. Logiciel Adobe Acrobat Reader 6.0 et plus

L'accès complet à la ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

 

Powered by Koha