Cover image

Contact : pourquoi nous avons perdu le monde, et comment le retrouver / Matthew B. Crawford ; traduit de l'anglais (États-Unis) par Marc Saint-Upéry et Christophe Jaquet

PPN : 191898422Main Author : Crawford, Matthew B. (1965-....) Coauthor : Saint-Upéry, Marc (19..-....) Coauthor : Jaquet, Christophe (1964-....) Publication : Paris : La Découverte, DL 2016Description : 1 vol. (348 p.) : couv. ill. en coul. ; 23 cmISBN : 978-2-7071-8662-1Belong to the serie : Cahiers libresSubject - Topical Name : Autonomie (philosophie) | Réalité | Attention | Technique et civilisation | Individu et société Document type : Livre
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt normal BU Beaulieu
BU Beaulieu - Sciences et Société (RdC)
303 CRA CON (Browse shelf) Available 0992780740
Prêt normal INSA
INSA - Salle
128.4 CRA (Browse shelf) Available 1710058018
Prêt normal Sciences Po Rennes
IEP Rennes - Salle Jane Austen
CE 3 CRA (Browse shelf) Available 1361893500
Total holds: 0

Trad. de : "The world beyond your head : on becoming an individual in an age of distraction"

Notes bibliogr.

"Après le succès d'"Éloge du carburateur", qui mettait en évidence le rôle fondamental du travail manuel, Matthew B. Crawford, philosophe-mécanicien, s'interroge sur la fragmentation de notre vie mentale. Ombres errantes dans la caverne du virtuel, hédonistes abstraits fuyant les aspérités du monde, nous dérivons à la recherche d'un confort désincarné et d'une autonomie infantile qui nous met à la merci des exploiteurs de "temps de cerveau disponible". Décrivant l'évolution des dessins animés ou les innovations terrifiantes de l'industrie du jeu à Las Vegas, Matthew B. Crawford illustre par des exemples frappants l'idée que notre civilisation connaît une véritable "crise de l'attention", qu'il explore sous toutes les coutures et avec humour, recourant aussi bien à l'analyse philosophique qu'à des récits d'expérience vécue. [...] Contre un individualisme sans individus authentiques et une prétendue liberté sans puissance d'agir, il plaide avec brio pour un nouvel engagement avec le réel qui prenne en compte le caractère "incarné" de notre existence, et nous réconcilie avec le monde." extrait de la 4e de couverture

 

Powered by Koha