Cover image

Les premiers jours de l'inhumanité : Karl Kraus et la guerre / Jacques Bouveresse

PPN : 235105252Main Author : Bouveresse, Jacques (1940-2021) Publication : Marseille : Hors d'atteinte, DL 2019Description : 1 vol. (247 p.) : ill., couv. ill. ; 20 cmISBN : 978-2-490579-12-9Belong to the serie : Faits & idées (Marseille)Subject - Personal Name : Kraus -- Karl -- 1874-1936 -- Critique et interprétation Subject - Topical Name : Propagande | Manipulation (psychologie) | Communication | Guerre | Locutions Document type : Livre
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt normal BU Beaulieu
BU Beaulieu - Philosophie
194 BOUV PRE (Browse shelf) Available 0992806181
Total holds: 0

Bibliogr. p. 247- [248]. Notes bibliogr. Index

La 4e de couv. indique : "Les moyens de communication les plus puissants et les plus modernes offrent au mensonge, désormais « mécanisé », des possibilités susceptibles de le rendre à peu près irrésistible. Les mots sont plus que jamais capables de se transformer en armes meurtrières, au pouvoir de destruction quasiment illimité. Pendant les années de la guerre, les plumes ont été trempées dans le sang, et les épées dans l'encre. Des "Derniers Jours de l'humanité" (1922) à "Troisième nuit de Walpurgis" (1933), l'écrivain et satiriste autrichien Karl Kraus n'a cessé de démonter les techniques visant à s'emparer des esprits pour écraser et détruire l'humanité. Le philosophe Jacques Bouveresse revient ici à ses analyses pour les confronter au monde actuel. Une propagande fondée sur l'émotion et la destruction de l'intellect, par laquelle on augmente la tolérance du peuple au mensonge et à la brutalité, accuse ses adversaires des atrocités qu'on commet, et fait croire ses électeurs à une revanche sociale qui n'est en réalité rien d'autre qu'une destruction de la démocratie : voilà qui n'est pas sans résonances avec le comportement de certains dirigeants contemporains."

 

Powered by Koha