Cover image

Sociologie du racisme / Véronique de Rudder ; textes choisis et commentés par Marguerite Gognet, Mireille Eberhard, Catherine Quiminal... [et al.]

PPN : 241155681Main Author : Rudder, Véronique de (1947-2014) Coauthor : Cognet, Marguerite (1957-....) Coauthor : Eberhard, Mireille (1977-....) Coauthor : Quiminal, CatherineCoauthor : Rabaud, Aude (1974-....) Coauthor : Tripier, Maryse (1945-....) Secondary author : Balibar, Étienne (1942-....) Publication : Paris : Éditions Syllepse, DL 2019Description : 1 vol. (342 p.) : couv. ill. ; 21 cmISBN : 978-2-84950-791-9Note : Réunit 17 articles de l'auteur écrits entre 1980 et 2012Belong to the serie : Collection Le Présent avenirSubject - Topical Name : Racisme -- France -- 1970- | Discrimination dans le logement -- France -- 1970- | Discrimination raciale -- France -- 1970- | Relations interethniques -- France -- 1970- Document type : Livre
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt normal BU Centre
BU Centre - Salle H
305.8 RUD (Browse shelf) Available 0987236976
Prêt normal Sciences Po Rennes
IEP Rennes - Salle Jane Austen
CC 71 RUD (Browse shelf) Available 1444863500
Total holds: 0

Réunit 17 articles de l'auteur écrits entre 1980 et 2012

Autres contributions : Aude Rabaud, Maryse Tripier (éditrices scientifiques)

Notes bibliogr.

La 4e de couverture indique : "Le racisme et les discriminations sont un système. Véronique De Rudder nous en dévoile ici les mécanismes et passe au crible les relations inter-ethniques qui en découlent. Elle explore la place de l'immigration et de sa descendance dans la société française. Ses textes s'avèrent d'une étonnante actualité, alors même que les enfants d'immigrés, désormais adultes, sont porteurs de revendications d'égalité. Elle nous propose une analyse critique du républicanisme français dont l'universalisme, inscrit en lettres d'or dans les textes constitutionnels, coïncide en pratique avec un système de discriminations tolérées, voire, à l'occasion, codifiées. Les victimes du racisme sont massivement les immigrés originaires des anciennes colonies et leurs enfants, citoyens français de plein droit, et pourtant de seconde zone, renvoyés à leurs origines comme à une marque d'indignité. Se réclamant d'un universalisme en actes, l'auteure souligne la nécessité de changer les politiques qui malmènent les valeurs démocratiques."

 

Powered by Koha