Épicure / Julie Giovacchini

PPN : 233339663Main Author : Giovacchini, Julie (1978-....) Publication : Paris : Les Belles Lettres, 2018ISBN : 978-2-251-90392-7Note : Reproduction numérique de Paris : Les Belles Lettres, 2008Belong to the serie : Figures du savoir (en ligne)Other edition on other media : ÉpicureSubject - Personal Name : Épicure -- 0341-0270 av. J.-C -- Critique et interprétation Subject - Topical Name : Épicurisme Online access : https://www-numeriquepremium-com.passerelle.univ-rennes1.fr/content/books/9782251760629Document type : ebook
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
En ligne Bibliothèque numérique
En ligne
Available
Total holds: 0

Titre provenant de la page de titre du document numérisé

Reproduction numérique de Paris : Les Belles Lettres, 2008

La pagination de l'édition imprimée correspondante est de : 236 p.

L'accès complet à la ressource est réservé aux usagers des établissements qui en ont fait l'acquisition

352382106:66837053X Accessible sur Numérique Premium (bouquet Etudes philosophiques)

Bibliogr. p. 217-223. Index

Épicure (342-341? / 270 av. J.-C.), fondateur du Jardin, n'a pas toujours eu bonne réputation : on a longtemps reproché à sa doctrine d'être scandaleuse, athée, de dédaigner les règles logiques les plus élémentaires pour céder à la facilité d'un appel au plaisir sans nuance à ses disciples, les « pourceaux d'Épicure », d'être des libertins, plus préoccupés de leur table et de leur lit que de l'élévation de leur âme... De cette réputation, Épicure lui-même, qui a voulu simplifier ses thèses physiques, éthiques et logiques complexes pour en faire une doctrine populaire, facile à comprendre et à retenir, est responsable en partie - ce qui n'a pas retenu Gassendi, Marx et Nietzsche de le lire et de le louer. Que comprendre, attendre, apprendre aujourd'hui de la philosophie du Jardin, aux préoccupations proches des nôtres ? Peut-on penser l'esprit comme un organe ? Quelle est l'origine de la volonté ? Comment se prémunir contre la superstition religieuse ? Qu'est-ce qui, une fois éliminée la croyance en une providence divine ou en un ordre surnaturel des choses, structure nature et sociétés humaines dès l'origine ? L'ouvrage présente d'abord le paysage intellectuel dans lequel a éclos l'épicurisme, puis aborde les questions principales que soulève cette philosophie : qu'est-ce que le mal, et comment s'y soustraire ? Qu'appelons-nous la nature ? Comment pouvons-nous la connaître ? On espère ainsi souligner l'importance et l'actualité de cette doctrine matérialiste, dont nous sommes loin d'avoir épuisé les possibilités conceptuelles. éditeur

 

Powered by Koha