Cover image

Les gardiens de la raison : enquête sur la désinformation scientifique / Stéphane Foucart, Stéphane Horel et Sylvain Laurens

PPN : 249649349Main Author : Foucart, Stéphane (1973-....) Coauthor : Horel, Stéphane (1976-....) Coauthor : Laurens, SylvainPublication : Paris : la Découverte, DL 2020Description : 1 vol. (367 p.) ; 24 cmISBN : 978-2-348-04615-5Belong to the serie : Cahiers libresOther edition on other media : Les gardiens de la raisonSubject - Topical Name : Lobbying | Information scientifique | Désinformation Document type : Livre List(s) this item appears in: IUT GEACS - Alain Binard
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt normal BU Beaulieu
BU Beaulieu - Sciences et Société (RdC)
302.2 FOU GAR (Browse shelf) Available 0992911595
Prêt normal INSA
INSA - Salle
302.24 FOU (Browse shelf) Available 1710062602
Prêt normal IUT de Rennes (GEA-CS)
IUT Rennes - Ouvrages
302.24 FOU (Browse shelf) Available 1680242134
Prêt normal Sciences Po Rennes
IEP Rennes - Salle Jane Austen
AD 334 FOU (Browse shelf) Available 1461623500
Total holds: 0

Notes bibliogr. p. 331-[364]

Les années 2000 ont vu déferler les mensonges des industriels du tabac, des énergies fossiles ou des pesticides et leurs études commanditées dissimulant la dangerosité de leurs produits. Explorant les nouvelles frontières du lobbying, cette enquête dévoile les stratégies de manipulation qu'emploient désormais ces « marchands de doute » pour promouvoir leur « bonne » science et s'emparer du marché de l'information scientifique. Leur cible privilégiée n'est plus seulement le ministre ou le haut fonctionnaire. Aux aguets sur les réseaux sociaux, des agences spécialisées visent le professeur de biologie de collège, blogueur et passeur de science, le citoyen ordinaire, le youtubeur, le micro-influenceur. Instrumentalisés pour propager des contenus dégriffés, les amateurs de science sont transformés en relais zélés des messages de l'industrie et en viennent à se considérer comme des gardiens de la raison. Parmi ces fact-checkers, vérificateurs d'informations autoproclamés, peu savent qu'ils amplifient des éléments de langage concoctés par des officines de relations publiques. Une poignée d'intellectuels et de scientifiques, en revanche, participe sciemment à la réactualisation, autour de la science, de tout le crédo conservateur. Un projet politique volontiers financé par l'argent des industriels libertariens, et qui porte la marque de leur idéologie anti-environnementaliste et antiféministe 4e de couverture

 

Powered by Koha