Cover image

École publique et émancipation sociale / Laurence De Cock ; édition établie par Thierry Discepolo

PPN : 257369333Main Author : Cock, Laurence deCoauthor : Discepolo, ThierryPublication : Marseille : Agone, DL 2021Description : 1 vol. (215 p.) ; 20 cmISBN : 978-2-7489-0471-0ISBN : 2-7489-0471-0Belong to the serie : Contre-feux (Marseille)Subject - Topical Name : Enseignement -- Réforme -- France -- 2000- | Politique et éducation -- France -- 2000- | Démocratisation de l'enseignement -- France -- 2000- | Écoles publiques -- France -- 2000- Document type : Livre List(s) this item appears in: IUT GEACS - Nouveautés 2ème semestre 2021 | IUT GEACS - Alain Binard
Item type Current location Call number Status Date due Barcode Item holds
Prêt normal IUT de Rennes (GEA-CS)
IUT Rennes - Ouvrages
371 COC (Browse shelf) Available 1680256636
Total holds: 0

Notes bibliogr. Index

Jamais le démantèlement de l’école publique n’aura été aussi brutal que sous le mandat présidentiel d’Emmanuel Macron. De la maternelle à l’université, ce sont les enfants des catégories populaires qui en paient le prix fort. En face, la résistance est faible. Doit-on y voir la perte du sens de l’école publique ? Même si la démocratisation scolaire n’a jamais tenu toutes ses promesses, il ne faut pas pour autant en abandonner les ambitions, sans lesquelles aucune émancipation sociale n’est possible. Après avoir dressé le tableau noir des conséquences des réformes éducatives récentes que la crise sanitaire n’a fait que révéler, ce livre revient sur les fondements historiques des principes d’une éducation nationale théorisée par les révolutionnaires français en 1793, principes généreux enrichis par certains pédagogues de l’éducation nouvelle et qui ont guidé chaque grand moment de démocratisation scolaire, de Jean Zay sous le Front populaire au plan Langevin-Wallon après la Libération. Qu’en reste-t-il aujourd’hui et sur quelles bases refonder une école au service des masses ? Aux anciens défis, d’autres se sont ajoutés : les nuisances de l’idéologie néolibérale, la défiance grandissante à l’égard de la pensée rationnelle et critique autant que des pédagogies de transformation sociale 4e de couverture

Introduction Chapitre I P. 14 La fable de la continuité pédagogique et le mantra du distanciel P. 21 Décrochements, décrochages et profiteurs de guerre P. 26 Université exangue et abandon des étudiants P. 29 Les loupés du déconfinement Chapitre II P. 35 Parcoursup, ou La fin du caractère universel des universités P. 37 Le nouveau lycée, antre des inégalités P. 40 À l'école du scientisme et de la neurobéatitude P. 49 La confiance et le bâillon P. 56 " Une classe qui se tient sage " P. 58 Une école à plusieurs vitesses Chapitre III P. 64 La Révolution française et le plan d'éducation nationale P. 69 Pour quelle école du peuple ? P. 77 Du moment Jean Zay au plan Langevin-Wallon P. 85 Le chemin cabossé de la démocratisation scolaire P. 92 La reproduction des inégalités scolaires Chapitre IV P. 100 Socle commun et dissensus dans la mouvance éducation nouvelle P. 112 Ce que l'éducation nouvelle fait à l'école, et ce que l'école fait à l'éducation nouvelle P. 117 En finir avec l'école ? Chapitre V P. 128 La gauche contre la pédagogie et la sociologie P. 140 La gauche contre l'école publique Chapitre VI P. 154 Pour un service public de la maternelle à l'université P. 159 L'école comme antichambre de la vie en société ? P. 163 Dans l'école, on travaille et on apprend P. 169 L'école comme un espace laïque et universel P. 174 Des programmes pour penser P. 181 Pédagogie et émancipation Conclusion

 

Powered by Koha